Numéro de compte bancaire:

20 1140 2004 0000 3602 7609 5562        SWIFTBREXPLPWMBK

Wolontariat w Afryce

CONSTRUCTIONS SCOLAIRES LE VILLAGE AFRICAIN !

Le village, où nous construisons une école s'appelle CHAMUKA, est situé en Zambie, à une distance d'environ 100 kilomètres au nord de la capitale. Les villageois sont des agriculteurs qui cultivent principalement le maïs et l' arachide, et certains élèvent des vaches. Pour beaucoup d'entre eux, il ne leur reste plus que le travail occasionnel confié par leurs voisins les plus riches.

Les enfants ne sont pas à scolarisés parce que l'école la plus proche se trouve à 7 km du village et il est déjà complet. Pendant la saison des pluies, ces quelques kilomètres  sont impossibles à franchir à cause de la rivière, qui est ensuite converti à partir d'une transition facile vers un cours d'eau dans une grande rivière rapide avec des crocodiles flottants.

Les revenus de l'exploitation sont maigres et saisonniers.

Les plantes peuvent pousser seulement pendant la saison des pluies. En saison sèche seulement près de la rivière. D'autres agriculteurs doivent attendre de Mai à Novembre, car à cette période il ne pleut pas.

Le village possède une seule et unique voiture qui est très délabrée mais fonctionnelle, elle fait le plus souvent office d'ambulance. Winston, le propriétaire de cette voiture est un homme d'une grande bonté, qui ne refuse jamais d'aider quelqu'un, peu importe l'heure, de jour comme de nuit.

Depuis plusieurs années, les villageois ont décidé de construire leur propre école. Nommé chef du village avec quelques hectares de terrain plat, le village a créé un comité pour la construction d'écoles, puits forés et a fait les fondations du bâtiment (les 2 premières salles de classe).

Malheureusement le puits n'a pas tenu. En l'absence d'eau, le travail s'est arrêté dans le temps  et les résidents fervents sont tombés.

Le début de cette année a réveillé l'ancien enthousiasme et l'espoir
Que suscite le projet, cependant; J'avais  promis  (exagéré) que "Dobra Farma" aiderait le plus tôt possible à la réussite de cette entreprise.
Étant donné que nos demandes précédentes afin d'obtenir des subventions d'organisations plus riches ont échoué,  par conséquent, nous avons décidé d'adopter un programme minimum, de sorte que les enfants de 7 à 12 ans puissent commencer les leçons à tout prix.

Je prépare la prochaine partie
Programme minimum: Assumer absolument le travail  de première necéssité:
1 - La réparation du puits,
2 - La construction des toilettes,
3 - L'implication de l'enseignant
4 - Le début des leçons.


L'enseignant n'a pas à recevoir les directives émanant de la direction de l'éducation. Il est important qu'il veuille commencer à travailler en tant que bénévole. Les leçons auront lieu dans une sorte de cabine comme église debout à environ 300m de l'école prévue. 

Ensuite, nous aimerions dégager le secteur et achever la construction  du bâtiment de l'école.

Une nouvelle ferveur a éclaté avec une telle force depuis que je suis arrivé ici,  j'ai trouvé qu'ils avaient déjà appris des leçons! 
Ils n'ont  pas terminé les deux premières étapes du programme et ont immédiatement commencé sur le fond!
En ce moment , nous avons 52 enfants qui viennent pour les leçons (nous n'avons plus de place), certains d'entre eux doivent parcourir une distance de plus de 5 km et n'ont pas de quoi pour se laver les mains ni de quoi à boire! La pompe et les toilettes sont absolument nécessaires dans l'immédiat!
Je me suis arrangé avec Winston, qui est à la tête du Comité du bâtiment scolaire, nous devons immédiatement faire venir un expert pour réparer la pompe et les briques, qui sont prêts pour la construction de l'école, nous devrions construire deux toilettes le plus vite possible , voire dès maintenant!
 

D'accord ... mais c'est quoi la  prochaine étape? Nous avons déjà environ 2 000 briques qui ont été faites lors du premier plan (il y a quelques années déjà, les gens  avaient commencer à construire l'école).
Nous ne pouvons pas pour l'instant faire plus de blocs parce que maintenant c'est la saison des pluies. Nous devons sécher les briques, ce qui n'est pas possible à cause de la pluie. C'est pourquoi nous devons attendre 1 ou 2 mois.
Les briques seront brûlées dans le feu (quand elles seront sèches)
En plus des briques et du sable que nous pouvons obtenir sans utiliser d'argent, nous devons acheter en ville d'autres matériaux (d'où un besoin d'argent).

La liste des éléments nécessaires à notre projet est la suivante:
 - 30 sacs de ciment,
 - 72 feuilles de tôle ondulée,
 - 10 kg de clous de toit,
 - 10 kg de fils,
 - 30 bois 150x100mm,
 - 50 bois 50x50mm,
 - 25 kg de clous de 4 pouces
 - 15 bouteilles de conservateur de bois
 - 10 seaux de peinture,
 - 3 jeux de portes extérieures avec cadres,
 - 10 cadres de fenêtres en métal (pour l'instant sans verres)
Ces matériaux coûteront presque 3 600 EUR

Mais ce n'est pas tout ce que nous devons payer. Nous avons aussi besoin d'argent pour le transport et pour le travail professionnel. Des travaux inadéquats seront effectués gratuitement par des bénévoles.
 

Nous demandons à tous ceux qui croient en ce projet qui a du sens  de faire un don à la Fondation pour le montant qu'il souhaite.
Bien sûr, nous nous interrogeons sur la prévalence de cette demande à des  amis, collègues, connaissances, etc...
Nous remercions d'avance pour votre soutien.
Nous vous invitons à consulter la photo-story actuelle sur les progrès réalisés  via notre site Web
et notre profil FaceBook

Rolande, Dana, Winston, Manson et Stefan